Au-delà des aides du Syctom, la Région Ile de France et l’Ademe peuvent subventionner certains projets de compostage. Ci-dessous les aides proposées par ces deux institutions.

La Région Île-de-France
 
Pour les opérations de compostage de proximité, dans le cadre de son Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) la Région apporte des soutiens en investissement :
  • Pour les études de faisabilité : 35 % des dépenses / plafond de subvention 100 000 €
  • Pour les investissements : 35% / plafond de subvention 250 000 €
 La présentation du dispositif de soutien régional est ici : https://www.iledefrance.fr/projets-de-prevention-et-reduction-des-dechets
 
Un échange préalable est indispensable pour permettre l’instruction du dossier. Pour cela vous pouvez adresser une demande de rendez-vous à l’adresse suivante : zerodechet@iledefrance.fr
L’ADEME
  • Pour les collectivités

Une aide pour la solution de tri à la source, la valorisation des biodéchets adaptée à votre territoire et anticiper l’obligation règlementaire en vigueur début 2024.

Vous pouvez bénéficier d’une aide allant jusqu’à 55 % des dépenses d’équipement en gestion de proximité des biodéchets.

  • Pour les entreprises

L’ADEME soutient jusqu’à 70 % les études préalables et jusqu’à 55 % les investissements pour le compostage autonome en établissement comme les entreprises de restauration par exemple. Seuls les producteurs de moins de 10 tonnes de biodéchets / an sont éligibles

  • Pour les PME
L’aide est destinée à toutes les TPE et PME, quelle que soit leur forme juridique (SAS, SCOP, association loi 1901…). Elle concerne, par exemple, les équipements visant à la réduction et la gestion des déchets.
Partager l'article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin