Lorsque nous mourons, nous n’avons généralement, que deux options très polluantes : l’enterrement et l’incinération. Mais il existe une troisième solution, l’Humusation.

Il s’agit d’un processus contrôlé de transformation des corps par les micro-organismes dans un compost composé de broyats de bois d’élagage, qui transforme, en 12 mois, les dépouilles mortelles en Humus sain et fertile. Une association belge en fait la promotion. Plus d’infos sur www.humusation.org

La pratique vient d’être autorisée à titre de test dans l’état de Washington.  Lire également ici un article du Monde.

 

Partager l'article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin