La Mairie de Paris présente, sur les grilles de l’Hôtel de Ville jusqu’au 1er juillet 2019, Paris Agricole, une  exposition de clichés du photographe Giovanni Del Brenna.

Quel est le point commun entre des champignons qui poussent dans un parking désaffecté du XVIIIème arrondissement de Paris, des aubergines cultivées sur le toit de l’Opéra Bastille ou encore des fraises qui se développent dans un container de récupération ? Ce sont diverses facettes de l’agriculture urbaine qui connait un essor foudroyant à Paris depuis quelques années.

Depuis plus de deux ans, le photographe Giovanni Del Brenna a tissé des liens avec ces acteurs de l’agriculture urbaine. Il a exploré les lieux les plus insolites et cachés où s’expérimentent ces nouveaux modes de production ; de la recherche sur la composition des sols, aux cultures sous lampes LED, en passant par la production de houblon destiné aux micro brasseries, c’est un parcours à la découverte d’un Paris en pleine mutation qu’il propose.

L’agriculture urbaine n’a pas vocation à nourrir Paris mais ce qui interpelle le regard du photographe, c’est ce nouveau mode de vie, cet oxymore « agriculture urbaine » qui devient réalité. Depuis 15 ans en effet, le travail professionnel de Giovanni Del Brenna le conduit à se passionner pour la vie urbaine en général, et sa part d’imprévu. Avec cette exposition, il documente à travers 55 photos comment deux mondes a priori en contraste, la campagne et la ville, la nature et l’artiTiciel, créent des liens entre eux.

Partager l'article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin