Ce n’est pas à nous, composteurs, qu’il faut dire que le compost ne sent pas. Nous savons qu’il sent bon et notamment l’humus forestier. Mais que penser de cette annonce qu’une maison de parfums et une agence de publicité s’allieraient pour lancer un nouveau parfum fabriqué à partir de détritus de l’industrie de la parfumerie :  I am Trash, les Fleurs du déchet ?

Plus d’infos dans cet article de INFluencia

Partager l'article...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin